Les Groupes

Sam 2 Juin - 23:46
Messages : 24
Date d'inscription : 02/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Les Démons





Les Démons sont des créatures originales, des artistes oscillant sans cesse entre la folie et le génie. Ils vivent de manière désordonnée et témoignent pourtant d’une grande gentillesse envers ceux qui partagent leurs idéaux. Les démons sont extrêmement doués et ce sont souvent de grands mélomanes.

Leurs origines sont complexes puisque nombre d’entre eux naissent dans des familles humaines inconscientes des particularités de leurs enfants. Bien souvent, leurs parents ne les comprennent pas et ne peuvent donc les aider, si bien qu'ils sont considérer comme des enfants difficiles. Cette incompréhension les poussent à prendre la fuite, à échapper à leur entourage direct dans l'espoir de trouver une oreille plus attentive ou, à défaut, de se sentir libérés d'un poids.

Par chance, il arrive qu'un démon naisse dans une famille dont un ou les deux parents le sont également. Ils reconnaissent rapidement les signes et peuvent les guider au mieux afin qu'ils ne tombent pas dans la dépression.

Par le passé, les humains les ont considéré comme des anges gardiens ou des dieux précipités sur terre, victimes de leurs passions. Ce n'est que bien plus tard qu'ils ont commencé à les considérer avec haine parce qu'ils étaient différents d'eux et se sont mis à abandonner leurs enfants s'ils voyaient qu'ils étaient des démons. On les a injustement accusé de posséder et de rendre fou.

Victimes de la peur et de l'envie des humains, ils sont à la recherche du manuscrit perdu, en quête de leurs origines. Personne, pas même eux, n'est en mesure de dire d'où ils viennent, comment ils sont faits ou pourquoi ils sont là. Ces questions hantent chaque démon et l'absence de réponse est un poids insupportable pour nombre d'entre eux.  

Ils embrassent le plus souvent des carrières artistiques : Musiciens, chanteurs, acteurs, créateurs de mode, peintre, ect. Plus rarement, ils peuvent mettre leur créativité à profit dans d'autres domaines.

Les Démons sont peu enclins à s'approcher des autres créatures car les Vampires les méprisent et les Sorciers les considèrent comme moins que des humains. Certains ont toutefois par le passé réussi à lier des amitiés sincères et durables avec des Vampires.

Comme les Humains et les Sorciers, ils procréent, vivent et meurent à un certain âge.  S'il y a beaucoup de chances que leurs enfants soient démons à leur tour, il arrive également que naissent de simples humains ou des sorciers parmi eux.

Ils n'ont aucun pouvoir surnaturel. Leur créativité est leur richesse.

Ce que contient le manuscrit pour les Démons :

Il renferme l'histoire de toutes les origines, même humaine. Il leur permettrait de comprendre pourquoi ils existent et ce qui les lient aux autres créatures, convaincus qu'il doit y avoir une raison à leur état de démons.

Quelques Démons célèbrent (ayant existé mais n'étant démons que dans notre univers) :


   

  • Christopher Marlowe : dramaturge ( mort le 30 mai 1593 à Deptford )
       
  • Thomas Harriot : mathématicien et astronome ( mort à Londres le 2 juillet 1621 )
       
  • Edward Kelley : alchimiste ( probablement mort en 1597, emprisonné )





Sam 2 Juin - 23:48
Messages : 24
Date d'inscription : 02/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Les Humains





Les humains sont des êtres rationnels et sensibles qui recherchent la compagnie de leurs semblables. Leurs talents se développent dans de nombreux domaines, depuis les disciplines théoriques jusqu’aux activités les plus pragmatiques.

Dans notre univers, les humains se rendent compte que leurs relations avec les créatures sont inhabituelles, mais la plupart du temps ils préfèrent fermer les yeux sur les étranges occupations de ces « autres » qui vivent parmi eux. Ils les remarquent bien plus lorsqu'ils sont en groupe que non accompagné. Pour eux, ils sont plus forts, plus grands, plus créatifs et trop différents, ce qui les rendent mal à l'aise.

Ils sont responsables de la plupart des légendes et des mythes qui cours sur les trois autres espèces qui existent dans ce monde. Il a été plus facile pour eux d'accepter leurs existences en les considérant comme des créatures malfaisantes et nocturnes aux noirs desseins. Ils refusent donc de les reconnaître parce qu'ils sont illogiques dans leurs univers. S'ils les laissaient entrer, ils les verraient comme ils sont, les créatures resteraient et ils ne pourraient dès lors plus les ignorer.

Pour autant, il arrive que certains choisissent d'ouvrir les yeux et d'admettre la réalité. Ceux-là lient des amitiés, des amours, avec des créatures. Ceux-ci ont tous un instinct de protection très développé envers ceux qu'ils aiment, qu'ils considèrent de leurs amis et leurs familles. Un humain protégé par l'un d'eux trouve beaucoup plus qu'il ne peut l'imaginer.

Les humains ignorent tout du manuscrit et de ce qu'il recèle ou non. Peu nombreux sont ceux qui s'y intéressent à moins d'être historiens ou féru d'alchimie... et d'en avoir entendu parler bien sûr.


Sam 2 Juin - 23:49
Messages : 24
Date d'inscription : 02/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Les Vampires





L’opinion la plus répandue à propos des vampires est qu’ils sont froids, attentifs et dangereux, tandis que les vampires eux même sont très fiers de leur élégance et de leur discipline. Ils sont charmants, bien que l’odeur du sang révèle parfois chez eux un tempérament plus sombre.

Contrairement aux idées reçues et aux mythes largement répandus par les humains, les vampires supportent parfaitement la lumière du soleil. S'ils ne s'exposent pas ou peu, préférant les temps gris et brumeux, c'est uniquement parce que sous la lumière du jour, ils se distinguent trop du commun des mortels.

Dans la même veine, les vampires peuvent manger de la nourriture à condition qu'elle soit froide ou crue. Tout ce qui est cuit à pour eux un goût de cendres quand les mets qui ne le sont pas (viande, poisson, certains légumes, fruits et fruits secs) sont goûteux et digestes. Bien sûr, le sang reste indispensable à leur régime mais il peut aussi bien être animal qu'humain.

Ils ont également besoin de boire ( de l'eau ou plus généreusement du vin, ce breuvage ayant leur préférence).

Notons encore que la légende selon laquelle ils dorment dans un cercueil n'est que pure invention. En réalité, au repos, un vampire ne consomme pas beaucoup d'énergie. Son rythme cardiaque et sa respiration sont très lents, si bien que pour quelqu'un qui n'y connaît rien et n'attend pas de le voir exhaler l'air, il peut apparaître comme mort. Ils n'ont pas besoin de beaucoup de repos, une heure suffisant là où il en faut huit aux humains. Toutefois, ils leur arrivent de plonger dans un sommeil plus profond quand ils sont épuisés par plusieurs jours de veille.

L'ail, les lieux consacrés, l'eau bénite ? L'odeur du premier est rebutante pour leur odorat sensible mais n'a aucun pouvoir réel. Dans les second et troisième cas, ils n'y sont absolument pas sensibles.

L'absence de reflet dans le miroir ? Encore un désir utopique des humains qui voudraient les voir sans âme à refléter dans quelconque vitre, plan d'eau et autres.

Un pieu dans le coeur ne les tuera pas davantage mais si la blessure est profonde et qu'ils se vident de leurs sangs, leurs forces vont décroître et ils se pourraient bien qu'ils meurent, oui.

Ils n'ont pas de canines aiguisées ni de crocs rétractables. La force de leurs dentitions leur permet de déchiqueter n'importe quelle peau sans avoir recours à ce genre d'artifice. Ils la traverseront jusqu'à atteindre l'artère ou la veine à laquelle ils s'abreuveront. Par contre, leurs lèvres à un pouvoir sédatif qui diminue chez un humain, un démon ou une sorcière, la douleur de la morsure. Leur salive à également le pouvoir d'arrêter l'hémorragie et de refermer les plaies.

Ils n'ont aucun pouvoir surnaturel. Ceci est réservé aux sorciers. Ils bénéficient néanmoins d'une vie quasi éternelle, d'une rapidité et d'une force bien supérieures à tout autre créature. C'est sans doute la raison pour laquelle ont leur a souvent prêté le don de voler. A l'oeil nu et lancés à grande vitesse, ils donnent l'impression de voler au-dessus du sol.
Ils sont également doté d'une vue, d'un odorat et d'une ouïe exceptionnels.


Un vampire naît d'un autre vampire :

Contrairement aux Démons et aux Sorcières, les Vampires ne naissent pas d'une relation entre deux membres de la même espèce. Pour le devenir, il faut qu'un humain ou une sorcière soit vidée complètement de son sang par un vampire et que celui-ci le remplisse ensuite avec son propre sang.

Autrefois, le processus était couronné de succès mais aujourd'hui, il arrive que les jeunes vampires voulant créer un fils ou une fille soit dans l'incapacité de le faire, laissant pour mort sa proie. Plus un vampire est âgé, plus il est puissant et capable de transformer un humain.

Fils ou fille ? Les vampires se créent des familles à défaut d'en avoir une par les moyens naturels. Ainsi, chaque vampire qui en crée un autre devient père ou mère. S'il a déjà d'autres "enfants", ceux-ci deviennent frères ou soeurs. Si le vampire prend épouse, oncle ou tante.

Dans les premiers jours de sa nouvelle vie, la soif le contrôlera littéralement et s'il n'est pas guidé par celui qui l'a créé, il pourrait bien décimer tout un village, une seul gorge de sang n'y suffisant pas. Jadis, cela n'était pas très important mais de nos jours, la disparition totale de toute une population attirerait bien vite l'attention.

S'il est recommandé et même souhaitable que les premiers sangs soient humains, les vampires se tourneront également vers les animaux pour se nourrir. Les cerfs, les lapins, les marmottes et autres bêtes à quatre pattes vivants dans les bois et grands espaces ont généralement un sang bien meilleur sur leurs langues. En bons prédateurs, les vampires sont attirés par les réactions au stress. L'adrénaline rend le sang plus délicieux, épicé, soyeux et sirupeux donc plus nourrissant. Ils adorent la chasse et n'ont pas besoin d'avoir faim pour s'élancer.

Pour éviter d'être troublés par les odeurs alléchantes des humains qu'ils côtoient, les vampires évitent la proximité et quand ils ne peuvent faire autrement, s'assurent d'être dans des lieux où d'autres odeurs désagréables viendront détourner leur délicat odorat (restaurant, pub, ect.)

Ce que contient le manuscrit pour les Vampires :

Selon eux, l'ouvrage explique leur longévité et leur force. Certains considèrent aussi que la preuve que c'est la magie qui a fait naître le premier vampire s'y trouve et que s'il tombait entre les mains des Sorciers, ceux-ci pourraient très bien se servir de ce secret pour les exterminer, ce qu'ils ne peuvent faire à ce jour.

Il va sans dire que les vampires ne portent pas les sorciers dans leur coeur et qu'ils préfèrent les voir morts que vivants. Leur mépris est égal au leur. Quant aux démons, ils ne s'en soucient guère, les considérant comme une sous-espèce bien que certains se soient liés d'amitié.


Quelques vampires célèbrent ( ayant existé mais ne l'étant que dans notre univers ) :
 

  • Davy Gams, connu sous le nom de Hancock (vampirisé en 1415)
       
  • Gerbert d'Aurillac, dans le Cantal, prêtre avant de devenir pape de Rome (vampirisé en 975)



Dim 3 Juin - 0:02
Messages : 24
Date d'inscription : 02/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Les Sorciers





Les Sorcières et Sorciers sont connus pour être les plus spontanés des créatures. La famille et le pouvoir du lignage sont extraordinairement importants pour eux, même si ils se targuent aussi d’être ouverts et chaleureux en amitié. Les sorciers ont un instinct solide et fiable, et leur connaissance du monde ne souffre pas le moindre doute.

Leur naissance ne diffère pas des humains et il est assez rare qu'un enfant né de parents sorciers n'hérite pas à son tour de pouvoirs surnaturels. Ils maîtrisent les éléments et sont gouvernés par 1 ou 2 des 4 parmi la terre, l'eau, le feu et l'air.

Les quatre types de sorciers sont :

  •  Sorcier de terre : associe le plus souvent cet élément et celui de l'eau, plus rarement à l'air.
       
  • Sorcier d'eau : associe le plus souvent cet élément et celui de la terre, plus rarement au feu.
       
  • Sorcier de feu : associe le plus souvent cet élément et celui de l'air, plus rarement à l'eau.
       
  • Sorcier d'air : associe le plus souvent cet élément et celui du la terre, plus rarement au feu.


La terre est présente chez la plupart des Sorciers. L'élément terre concerne la magie des simples, le pouvoir de modifier la croissance des choses.

Le feu est un élément devenu extrêmement rare parmi eux.

A ces dons naturels peuvent s'en ajouter d'autres à condition qu'ils fassent partie du patrimoine génétique :


  • enchantements  (fondamental)
       
  • charmes (fondamental)
       
  • sorts (fondamental)
       
  • Empathie
       
  • télépathie
       
  • précognition
       
  • fuite (retrouver ce qui a été perdu)
       
  • parler avec les morts
       
  • télékinésie
       
  • se déplacer les yeux fermés
       
  • communiquer avec les animaux
       
  • la mémoire
     
  • voler


Il existe d'autres types de sorciers mais ceux-ci sont une denrée extrêmement rare : || Ces deux types sont soumis à restriction.


  • Les fileurs de temps : Capable de se déplacer dans le temps à condition de respecter quelques conditions.
       
  • Les tisseurs de sorts : Capable de créer des sorts mais incapables d'utiliser ceux des autres. Ceux-ci possèdent toujours un familier (un protecteur magique personnel pouvant prendre des formes variées selon l'élément qui domine le sorcier.)


Ils sont dotés d'un troisième oeil leur permettant de voir la couleur des êtres qui les entourent et déterminer à quelle espèce ils appartiennent. Un sorcier ne peut mentir à un autre sans qu'il s'en aperçoive et il est très mal vu qu'il ferme son esprit à un frère ou une soeur.

Organisation chez les Sorciers :

La famille : Les conseils et opinions des proches seront toujours les premiers entendus, suivis ou non, et prévaudront bien souvent sur l'avis des autres sorciers et sorcières.

Le Coven : Le terme Coven désigne un groupe de sorciers et de sorcières travaillant ensemble sur un charme ou un rituel. Toutefois, lorsqu’on parle d’un Coven, on entend une association permanente de sorcières qui travaillent ensemble. Autrefois, dans une ville telle que Londres, il y en avait un par quartier mais les chasses aux sorcières du 16ème et 17ème siècles les ont rendu plus discrets. Il a pour but de gérer les affaires de magie, de sorcellerie de la communauté, de veiller aux célébrations des fêtes telles que :


  • Mabon à l'équinoxe d'automne
       
  • Samhain ( Halloween )
       
  • Yule ( solstice d'hiver )
       
  • Imbolc ( fête de la lumière )
       
  • Ostara à l'équinoxe du printemps
       
  • Beltane
       
  • Litha ( solstice d'été )
       
  • Lughnasadh (fête des moissons )


Dans un monde idéal, le Coven veillerait sur les sorciers et sorcières, apporterait un soutien et une aide à chaque soeur et frère sorcier. La réalité est bien moins jolie. Ceux qui le dirigent ont tendance à s'immiscer dans les affaires privées des sorciers et sorcières, s'opposant parfois ouvertement à un mariage et se montrant vindicatif à l'égard de ceux et celles qu'ils soupçonnent de cacher quelque chose. Il tentera alors de faire pression sur celui ou celle concerné(e), de le faire rentrer dans le rang en l'amadouant ou à le menaçant. Dans des cas plus extrêmes, il se tournera vers les membres sorciers de la Confédération afin que les hauts dirigeants prennent la décision nécessaire... avec ou sans le consentement des membres des autres races.

Très tôt, on inculque aux sorciers et sorcières le mépris des autres races sous le couvert de la règle qui leur interdit de se fréquenter sous peine que les humains les repèrent plus facilement. A leurs yeux, les humains sont de misérables petites créatures aveugles à ce qui les entoure. Les démons sont quant à eux des attardés auxquels on ne pouvait se fier. Quant aux vampires, ils étaient bien au-dessous des chats et plus bas encore que les chiens dans leur système de hiérarchie.

Ce que contient le manuscrit pour les Sorciers :

Ce serait pour eux le premier grimoire, la source du pouvoir de toutes les sorcières. Il détiendrait en outre le secret de l'immortalité et expliquerait comment anéantir les vampires. L'idée même que ce manuscrit prodigieux puisse tomber entre les mains des autres créatures les révoltent et ils sont prêts à tout, même au pire, pour le récupérer en premier.

Quelques Sorciers et Sorcières célèbrent (ayant existé, pour certain(es) reconnues coupables de sorcellerie et pour d'autres, uniquement sorciers ou sorcières dans notre univers) :


  • Susanna Normann, sage-femme (morte en 1660)
       
  • Johannes Pistorius, théologien (mort en 1608)
       
  • Bridget Bishop, sorcière (morte en 1692 à Salem)
       
  • Agnes Sampson, guérisseuse (morte en 1591 à Edimbourg)



Contenu sponsorisé